Drone

Le domaine de l’audiovisuel est très demandeur de drones professionnels, moins chers que les hélicoptères et bien plus simples à manipuler. Les plus gros modèles sont capables d’embarquer des caméras haut de gamme comme les RED EPIC grâce à une capacité d’emport de 6kg. 

Des marques comme DJI proposent des drones professionnels embarquant une caméra dédiée, comme par l’exemple le drone pro DJI Inspire 2, équipé d’une Zenmuse X5S ou X7S. Le drone professionnel est aujourd’hui la meilleure alternative pour la captation d’images aériennes.

Les drones professionnels sont de plus en plus utilisés afin d’analyser les cultures et notamment pour optimiser l’utilisation d’engrais. L’autonomie est un des éléments le plus important sur ce type de drone professionnel. Le drone étant totalement autonome, la programmation du parcours se fait depuis un ordinateur. Une fois sur le terrain, le drone réalise ses relevés de façon intelligente et vous n’avez plus qu’à analyser les résultats. Cela se démocratise avec l’apparition de produits simples d’utilisation et performants. On retrouve par exemple le DJI Phantom 4 Multispectral et sa caméra équipée de 6 capteurs qui analysent les sols.

Dans le domaine de la sécurité les drones professionnels sont bien souvent équipés de caméras thermiques ou de caméras avec un zoom ultra puissant. Ils proposent ainsi un appui non négligeable pour les forces de l’ordre, que ce soit les pompiers, les policiers ou l’armée. Ainsi les missions de sauvetage de personne ou de crise sur de gros incidents sont rendus plus simples et font gagner un temps précieux.

Le DJI Mavic 2 Enterprise Advanced est l’allié parfait pour les forces de l’ordre, par exemple. Il possède trois modules interchangeables pour chaque situation.

Le drone professionnel vous assistera lors d’un diagnostic thermique afin d’analyser les déperditions de chaleur. Ils permettent d’effectuer le diagnostic bien plus rapidement même dans les endroits difficiles d’accès.Ils sont aussi aptes à réaliser des travaux de photogrammétrie, notamment sur de la modélisation 3D. Cet axe est en plein boum dans le secteur du BTP, le drone devenant un véritable allié des géomètres. L’incorporation de technologies comme le RTK (Real Time Kinematic) permet d’obtenir une précision centimétrique dans les travaux effectués.

Le drone s’avère très utilisé pour réaliser de la photogrammétrie : procédé technique permettant de reconstituer numériquement des bâtiments en 3D. Le drone photogrammétrique réalise de nombreux clichés de façon très précise afin de compiler les images et en faire un visuel 3D.

DJI propose différents modèles pour ce type de missions allant du DJI Phantom 4 RTK au Matric 210 RTK. De nombreux professionnels font également le choix d’une aile volante comme celle de chez Delair.

L’utilisation d’un drone professionnel en France et en Europe est réglementée, afin de réguler l’utilisation de l’espace aérien. Ces machines se destinent à un nombre de métiers très important (audiovisuel, photogrammétrie, agriculture, sécurité etc.) qui ne fait que croître au fur et à mesure de l’évolution des technologies. En France, l’utilisation des drones professionnels est régie par la DGAC (Direction générale de l’aviation civile) et est encadrée par plusieurs textes de loi, imposant des prérequis pour le télépilote, le drone ainsi que pour la société exploitante.